top of page

S'initier au Tarot avec les valeurs du rugby

« Le rugby c'est comme en amour, il faut donner avant de prendre… »

Citation célèbre dans le monde du rugby, le sport du ballon ovale est riche en expressions mythiques, blagues de troisième mi-temps et imaginaire violent. Pour beaucoup, le rugby est un sport agressif incompréhensible. Quelles sont ces brutes épaisses qui s’entrechoquent le week-end pour terminer à chanter autour d’une bière et d’histoires salasses ? Loin des préjugés et des stéréotypes, le rugby est un art, une éloge à la solidarité et une leçon de combattivité. Il enseigne des valeurs fortes utiles pour mener sa vie et réaliser ses objectifs.




Les valeurs du rugby

En novembre 1823, la légende raconte que William Webb Ellis, étudiant de la prestigieuse école de la ville Rugby située en Angleterre, saisit le ballon joué au pied pour traverser le terrain, la balle entre ses mains. De son instinct surgit un nouveau sport, celui du jeu de ballon à la main. L’étymologie du nom Rugby vient de la ville éponyme issu de « Hrōca burh », un camp fortifié. D’autres considèrent que le jeu tire son nom de « rugged » qui se traduirait par rugueux, clin d’œil à l’aspect brut du rugby. Le dictionnaire d’Oxford propose également les traductions de « homme ayant un fort attrait ou pouvoir de séduction », « une personne décidée à réussir » ou « quelque chose ayant la capacité à s’adapter à des situations difficiles... » Des significations qui traduisent bel et bien, l’esprit du rugby.


Humilité, solidarité, respect, intégrité, passion, … le rugby est un sport engageant à la fois une prouesse technique, une promesse de défi et bien souvent, un suspens qui fait retenir son souffle jusqu’à la dernière seconde. Le rugby est riche de ses héros, ses chansons, ses blasons mais aussi ses rituels, son lexique riche en image et imaginaire, son univers symbolique incroyable et magique.  


S'initier au Tarot avec le rugby

Le Tarot de Marseille est composé de 22 arcanes majeures et raconte un chemin d’accomplissement. Les postes, l’équipe, les acteurs du match du rugby sont des parfaites illustrations d’un fonctionnement solidaire et d’un parcours initiatique qui mène à la victoire, au succès c’est-à-dire à l’apprentissage et au dépassement de soi. A travers l’allégorie du rugby, les cartes dévoilent de nouvelles énergies et renforcent une tradition ancestrale que le Tarot de Marseille enseigne et partage depuis des siècles.


Par exemple, le Fou ou le Mat est ce jeune homme qui ferme un cycle et ouvre un nouveau en tant que carte sans nombre. Il est à la fois le symbole du commencement et de la fin. Il porte la conscience des obstacles, le talent du pionnier, le grain de folie nécessaire à l’innovation. Il est le Sélectionneur, le Coach, la figure visionnaire de l’équipe et de la stratégie. Il est la « Vision » nécessaire à toute démarche spirituelle. Autour des 22 arcanes majeures, la carte relie les énergies de chaque arcane avec les valeurs et les compétences de chaque poste.



Le Bateleur est le Gaucher, le pilier 1 et l'Arcane 1 du Tarot. Surnommé « le Gaucher », le poste de pilier gauche est essentiel dans la mêlée. Il n’engage qu’une épaule, ce qui l’oblige à plus de technicité et de résistance. Avec son maillot numéro 1, il doit être solide, gainé, conquérant face à la poussée des droitiers, les piliers adverses.

Son message serait

En tant que Fondation, tu portes la responsabilité du pack… Tes proches, ta famille, tes collègues. Avec « le Gaucher », le Tarot du Rugby te demande d’assumer tes actes, de mieux t’impliquer dans tes projets, de faire preuve de persévérance. Tu as la capacité d’être le pilier de ta famille, tes amis, ton partenaire en toute situation : développe ta sérénité et ta force tranquille.

Une force ovale, un principe universel

Le rugby est le sport de l’ovale et par extension, de l’ovoïde. D’un point de vue symbolique et ésotérique, l’ovale représente la féminité ou l’œil qui regarde, ce qui est amusant quand on parle de rugby… Ce sport « de voyous pratiqués par des gentlemen » dont le physique incarne le masculin viril et rarement le masculin élancé, joue avec une forme féminine ! L’ovale est voisine de l’œuf qui dans le monde des énergies, est le tout, le commencement et la fin. Cette figure sacrée en architecture élève et transporte avec la pureté de ses lignes. L’ovale est aussi une forme où les polarités peuvent facilement s’inverser. En Egypte, l’ovale est le Feu et l’Eau et en Chine, elle est la Terre.


Dans la continuité, la zone convoitée par les équipes est la Terre promise. Figure biblique qui annonce la promesse du miel est accompagnée par le plaquage « cathédrale » continuant le vocabulaire religieux de cette communion des corps autour de l’objet sacré. L’allégorie de la conquête est tout autant chevaleresque avec la « Dame » où tout membre de l’équipe cherche à aller pour marquer des points dans l’en-but où les gentlemen jouent à la volée, au sol et en l’air, figuration tantôt spirituelle, tantôt sensuelle. D’une touche en passant par la chandelle, le plaquage permet une transformation ou est-ce une cuillère ? L’art des mots du rugby porte les allures d’un mariage des corps à plusieurs sens.


Issu de la soule pratiquée en France au Moyen-Âge, le rugby ancestral était un jeu de ballon auquel les voisins européens s’adonnaient. Les Gallois jouaient au Knappan, les Irlandais aimaient le Hurling et le Calcio enchantait les Italiens. Le sport ovale se serait diffusé au sein des différentes nations européennes autour de la pratique sportive créatrice de liens et pour accompagner les jeunes hommes à canaliser leurs énergies adolescentes et masculines. Certains avancent que le rugby aurait un ancêtre aborigène que le Marngook, tradition australienne de jeu de ballon qui organisait des rassemblements collectifs réunissant jusqu’à cinquante personnes.


Le mot de Rugby quant à lui nous dévoile bien d’autres attributs du sport. L’étymologie du nom de la ville vient de « Hrōca burh » qui signifie un camp fortifié, ce qui rappelle les liens entre ce sport et la stratégie militaire. D’autres considèrent que le jeu tire son nom de « rugged » qui se traduirait par rugueux, clin d’œil à l’aspect brut du rugby. Le dictionnaire d’Oxford propose également les traductions de « homme ayant un fort attrait ou pouvoir de séduction », « une personne décidée à réussir » ou « quelque chose ayant la capacité à s’adapter à des situations difficiles... » Des significations qui traduisent bel et bien, l’esprit du rugby.

 




Du rugby au Mana avec Kakari

Kakari est un coach exigeant, malicieux et humoristique. Doté de ses origines maories, il défend les valeurs de la force ovale. Solidarité, persévérance, humilité… La force ovale pousse à la naissance, la création et la mise en actions d’un projet, d’un rêve ou encore, d’une ambition. Porteur de son art, Kakari enseigne les liens de la communauté et propose des leçons de combattivité pour aider ses élèves à manifester leurs rêves. Il croit en la symbolique de « l’ovale. » 


Le Jeu de Tarot de Kakari dévoile les secrets de la « Force Ovale. » Cette dernière est un souffle et une énergie vitale qui transportent une puissance magique incarnée par Kakari, coach venu de Nouvelle Zélande. Kakari signifie « se battre » ou être capable de dépasser pour mener ses projets à bout. Le mot signifie également « la mêlée », clin d’œil au monde du rugby qui a inspiré ce Tarot aux vertus masculines pour défendre les valeurs de l’inspiration, du charisme, de la mise en action. Le Tarot de Kakari propose des conseils issus du coaching permettant d’atteindre ses objectifs, retrouver sa motivation, détenir des outils d’excellence utilisés par les entrepreneurs, les sportifs de haut-niveaux, les personnes ayant créé des projets à succès... Il initie au rugby, sport de la force ovale de manière ludique et pédagogique.

Kakari, coach puissant, enseigne le Mana, énergie de performance qui active la loi de la manifestation. Il s’inspire du Mana des Maori All Blacks.


Le Mana est connu au rugby à travers l’équipe néozélandaise qui présente un Haka, véritable démonstration de leur puissance à chaque début de match. Historiquement la démarche des joueurs était à la fois identitaire affirmant une culture aux yeux des Anglais et à la fois, un rituel guerrier développant l’esprit d’équipe, la puissance et le Mana, l’énergie vitale maorie. Ce flot d’énergie porte différents noms comme le QI / Ch’i (Chine / Japon), les cinq souffles de apāna, prāna, samāna, vyāna et udāna (Inde), le nyiama (Dogon), le önd (mythologie nordique), le tonalli (Mexique), le newen (Mapuche), le hijmor (Mongol), le ruh (le souffle de vie insufflé à Adam dans le Coran), la racine spiritus (Ancien testament, Bible)...


En Gaule, cette énergie vitale était nommée « Pneuma » dont l’équivalent populaire serait la potion d’Astérix. Le Pneuma serait la médecine des Druides, le chamanisme gaulois et celte qui utilisait les symboles, les plantes, les soins traditionnels. Souffle ou esprit aérien, le Pneuma était à l’origine de la vie mais aussi des maladies pour les médecins de l’Antiquité. En tant que « force ovale » et souffle divin, le rugby accompagne une démarche spirituelle, un coaching puissant, une initiation au sacré que le Tarot de Marseille incarne et véhicule. Le Tarot de Kakari est la rencontre de ces deux puissances. Il est au croisement entre l’art de la cartomancie et le Mana des grands sportifs mais aussi, des grands réalisateurs de projets et d’actions réussies.



L'histoire d'une passion, entre intime et médiumnité


Biberonnée au rugby (ou presque), j’ai reçu la passion pour ce sport par mon papa. J’ai des images précieuses de lui criant, s’emportant, insultant, célébrant la victoire de son équipe en particulier, le XV de France jouant le Tournoi des Cinq puis Six Nations. Mon premier souvenir date d’une réunion de famille chez mon oncle. Les deux frères sont derrière la télévision et s’échauffent, je me souviens avoir envie de les rejoindre mais les règles sont strictes chez les Hervé-Bazin, les enfants jouent de leur côté. En pleine construction d’une maison en bois, nous voyons papa et mon oncle sortir complètement excités par un match légendaire contre les Anglais remportés par les Français.


Cet enthousiasme, mon père nous l’a partagé avec chaque tournoi des Cinq puis des Six nations en particulier, pour le crunch. Avec ces matches, j’ai revisité l’histoire de la rivalité entre la France et l’Angleterre, les actions techniques comme « avantage », « débordement », « en-avant », « mêlée fermée » ou « ruck. » J’ai adoré les pénalités tirées par les visages concentrés des butteurs dont David Skrela, Dimitri Yachvili, Ronan O’Gara, Johnny Wilkinson, Dan Carter… En 2006, j’assiste à la victoire serrée du XV de France contre les Pumas avec mes amis argentins Ana et Pablo. Il faisait froid et il faisait chaud dans ce stade de France devenu temple du rugby quand nous l’avions connu temple du football. En 2007, j’oblige mon petit-ami de l’époque à réserver dans un hôtel avec télévision pour notre premier week-end en amoureux à Meknès… C’est le quart de finale entre la France et la Nouvelle Zélande. Il racontera aux copains que j’ai crié bien plus fort que lui au moment de la victoire.


En 2014, de passage en Nouvelle Zélande, j’enregistre à Auckland à destination des Fidji, j’oublie ordinateur portable et mon écharpe comme le veut ma nature distraite et m’en aperçois au bout d’une vingtaine de minutes. Je retrouve mon précieux compagnon d’écriture à la même place, dans un coin face aux boutiques à la vue de tous. Avec ce miracle, je renonce à retrouver mon écharpe quand je m’approche de l’espace d’enregistrement. Une foule s’est accumulée et des caméras ont sorti une lumière éblouissante.


Un instant, je vois mon écharpe dans les mains d’un homme en jogging et sweater noir. Il comprend que je suis celle à qui appartient le tissu rouge et me la remet avec galanterie, un compliment sur le french style sur ses lèvres. Je suis abasourdie par ma timidité. J’entrevois une fougère sur son manteau. Quand des masses grandes et élégantes surgissent derrière lui, je réalise que je suis à côté de l’équipe des All Blacks. D’un sourire, il rejoint son équipe et je me fige sur place. J’étais face à une légende, j’ai mis tout mon vol à m’en remettre. (M’en suis-je vraiment remise d’ailleurs ?)


Après m’être installée à Tahiti en 2014, j’ai délaissé les matches internationaux souvent diffusés à des heures matinales. Je devenais médium et j’ai oublié la télévision pendant cinq ans. A la place, j’ai pu côtoyer les acteurs locaux de l’équipe de Pirae. Le début de l’ère Galthié et la renaissance de l’équipe du XV de France a reconnecté ma passion pour ce sport. Avec le Tournoi des Six nations de 2022, mon affection pour le rugby s’est mêlée à ma vie de médium. J’ai reçu des rêves et des messages sur cette formidable équipe, ses joueurs et le déroulement du tournoi, ce qui a été très déstabilisant… c’était la première fois qu’une passion s’associait à mon métier.


Revenons sur cette expérience. Il est 6h45 du matin à Papeete quand je débarque pour le début du match France-Irlande. Quand Antoine Dupont marque, je vois l’équipe alignée avec des confettis sur elle, je comprends immédiatement que l’équipe a des chances de gagner. Je reçois des messages sur les joueurs. Quelques jours plus tard, je rêve d’un stade avec du vent et je vois plusieurs ballons ancrés dans la terre, c’est France-Ecosse. Je continue avec un rêve où le sol est boueux, des moments longs, très longs et un carton rouge en début de match. Je tremble et revis en voyant le match Angleterre Irlande où c’est le pilier anglais qui prend un rouge en quelques minutes.


Le dernier rêve est le plus mythique. Je reçois un coup de fil d’un joueur qui demande d’acheter des bières car on va gagner. Je vais au supermarché et je trouve toutes les bières de couleur rouge et blanche, vidée. J’appelle, c’est la crise au XV de France, je dois acheter les bières. Je retourne au même supermarché, les bières sont bien remplies, bien fraîches voire dures mais se vident au bout d’un certain temps pour laisser apparaître l’élixir de la victoire… Ce rêve racontait toutes les étapes du match France-Angleterre.




Une seule information a été très dure à vivre. Dès le quatrième match, on me parle d’une attaque, à l’information se mélange les numéros 14 et 15. Quand Melvyn Jaminet vole dans les airs et que Damian Penaud se fait toper par l’arbitre, j’y vois l’interprétation. Pourtant, dès mon arrivée au café, le gérant me parle de l’agression mortelle d’un rugbyman argentin. Je ne fais pas le rapprochement. Le lendemain, une amie m’interpelle à ce sujet et m’annonce qu’elle a connu son épouse au cours de ses études. Je réalise que l’attaque le concernait. C’est aussi ça le métier de médium, recevoir des messages inquiétants et assister à leur déroulement dans la réalité.


Voir Les Bleus gagner m’a permis de retrouver l’inspiration et la persévérance de continuer mes rêves. C’est dans cette vague d’écriture que l’idée d’un jeu de cartes sur le rugby est née. J’ai canalisé le contenu en mai en à peine 3 semaines. C’était assez improbable. Si j’aime le rugby, je suis loin d’être une spécialiste. J’ai eu l’impression de recevoir une dictée de plusieurs énergies légendaires et de vivre une énergie masculine courageuse, vaillante, portée par l’équipe mais aussi, les dangers autour du métier de rugbymen. J’ai découvert les dépressions, l’alcoolisme, le suicide, la faillite, la blessure qui peuvent anéantir l’homme au service de ce sport et de sa passion. Quand j’ai fini le texte, j’avais l’impression que mon cœur était à nouveau connecté au masculin, j’ai reçu un cadeau exceptionnel. Depuis, quelques rugbymen viennent me raconter leur vie en rêve, c’est toujours très riche et j’apprends beaucoup grâce à eux.


La coupe du Monde et en particulier, ses étoiles et son organisation, ont été particulièrement amère à suivre. Les énergies dévoilaient l'inévitable... La politique, les règles World Rugby et un enfermement dans le culte des personnalités ont eu raison de notre équipe et ont détruit nos rêves. L'espoir est toujours là... Il est australien, étonnamment (et sans surprise, étant donné l'historique de ce Tarot et les liens ancestraux que représentent le ballon ovale dans les communautés aborigènes. !


Aussi j’espère sincèrement que ce Tarot pourra toucher les joueurs en herbe, les amateurs, les professionnels du rugby tout autant que les adeptes de Cartomancie qui pourront l’utiliser pour se connecter à l’énergie masculine et toute l’élégance de sa virilité. Ce Tarot du Rugby est le fruit de mon histoire avec le rugby d’où la mise en lumière de certaines équipes ou encore, de certaines actions et leurs joueurs. Il partage des émotions et les valeurs du rugby mais aussi, l’énergie apportée par ce sport, cette « force ovale » qui aide à se dépasser et faire bouger les lignes pour accomplir ses rêves !


Découvrez ce Tarot :




6 vues

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page